Dresseur de nuages

L’air ?

l’air n’est pas que

l’air n’est pas que de l’air en l’air

pas que des nuages blancs ou gris ou or

pas que des nuages continents ou visages ou grands animaux

pas que des oiseaux

pas que de la poussière

poussière des routes blanches ou ocres ou rouges

poussière des êtres qui ont longé les routes, traversé le temps

non

pas que

et

l’air est en et

l’air est en air et en nuages blancs ou gris ou or et en poussières blanches, ocres, rouges et en poussière des êtres qui ont longé les routes, traversé le temps

et

l’air est en voyage

et

l’air rapporte de ses voyages parfums et sons et images et mots

et

l’air est en lumière

lumière de la pluie douce en automne, lumière du verger, lumière qui sort du jasmin, qui arrive avec le message, arrive avec la mer qui arrive, arrive avec la montagne qui se lève

La bouche ?

la bouche d’air

la bouche bec

et

le rideau des yeux fermé

et

les deux mains

i     n     s     p     i     r     e     r

s     ’     i     n     s     p     i     r     e     r

saisir l’air qui est en air et en nuages

et l’air qui est en poussière des routes

et l’air qui est en poussière des êtres qui ont longé les routes, traversé le temps

et l’air qui est en voyage et qui ramène parfums et sons et images et mots

et l’air qui est en lumière, lumière de la pluie douce en automne, lumière du verger, lumière qui sort du jasmin, lumière qui arrive avec le message, arrive avec la mer qui arrive puisque oui, grand oui, la mer revient toujours, arrive avec la montagne qui se lève, puisque, oui, grand oui, la montagne se lève chaque jour