boomerang (première page)

et voilà que maintenant il pleut sur mes os

voilà qu’arrive dans le visible du jamais vu, entendu, su

que surgit du mort dans le vivant

et l’eau tombe oblique, sans s’arrêter, dont le rideau de pluie m’empêche de voir l’origine nuageuse, orageuse ou calamiteuse

juste quelque chose m’arrive

et plus certainement me revient

qui me percute / perce / persécute les os

et bien piètre, pâle squelette je suis, qui n’ignore nullement qu’il lui faudrait se lever et passer entre les gouttes s’il veut retrouver un peu de vie

 

c’est à dire

échapper à ce rendez-vous de boomerang

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour boomerang (première page)

  1. Danielle dit :

    et toujours les larmes viennent , serrent la gorge , creusent un peu plus les rides……….zut

    J'aime

  2. Martine Couturier dit :

    Bonjour, nous souhaitons vous contacter suite à un projet d’action à l’Hôtel Impérator de Nîmes
    Merci de nous communiquer votre adresse mail
    M et D Couturier

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s